Conférence gesticulée avec le GEAI29 «Travailler autrement »

Temps fort sur le thème « Travailler autrement » le mercredi 23 novembre à Landerneau.

Le GEAI29, l’ADESS, des auto-entrepreneurs, la CAE Chrysalide, France Active Bretagne et Sevel Services entreprise de travail adapté, invitent la conférence gesticulée: « Et pourtant y’a d’l’espoir : Désenchantons le « travailler autrement ».

Dès 17h, venez rencontrer sur leurs stands l’ ADESS Pays de Brest (Pôle de développement de l’économie sociale et solidaire), Sevel Services (Entreprise adaptée), le GEAI 29 (Groupement d’Employeurs Associatif Intersectoriel du Finistère), France Active Bretagne (Finance solidaire), ABServices (Prêt de matériel et de véhicules pour le développement d’activité), la CAE29 Chrysalide (Coopératives d’activité et d’emploi du Finistère) et d’autres acteurs de l’ESS de la CAPLD.
Puis à 18h : Conférence gesticulée (durée : 1h30) suivie d’échanges Avec Sandrine Courtial & William Tournier, membres de l’Étincelle, coopérative d’éducation populaire politique.

En savoir plus sur la conférence gesticulée « Et pourtant y a de l’espoir » :

Sandrine et William vous racontent leurs (més)aventures dans le monde des associations et des coopératives. Oui, ils ont cru qu’on pouvait travailler autrement, avoir un métier qui a du sens ET des conditions de travail décentes… Hélas, de souffrance en dépolitisation, ils n’ont pas trouvé l’émancipation dans ces conditions… Mais en cherchant, ils ont compris pas mal de choses : pourquoi il n’était pas vain de résister, d’étudier et de se syndiquer pour survivre ! Que la santé était sûrement la clef pour retrouver de la puissance d’agir et affronter la catastrophe écologique à venir. Donc oui il y a de l’espoir, mais à condition d’être sérieux·se, radical·e et sensible !

Places limitées à 50, sur réservations ouvertes dès à présent ICI (prix libre).

GE et CAE en discussion lors d’un webinaire de l’Avise et du RTES

Dans le cadre du projet Tressons initié par l’Avise et le RTES, un cycle de webinaires ESS & ruralités dédié aux initiatives et dynamiques de l’ESS dans les territoires ruraux a été mis en place. Le 8 juillet 2021 dernier, Fanny Kerrien – Allais​, Vice-Présidente du GEAI et coordinatrice du RESAM​ témoignait sur le GEAI29 lors d’une webinaire « Nouvelles Formes d’emploi : coopératives d’activité économique et groupements d’employeurs ».

Revoir la vidéo:


Une nouvelle recrue pour le GEAI !

Depuis cet automne nous avons le plaisir d’avoir accueilli notre 22ème recrue : il s’agit de Pascale PICHON qui se partage entre l’ Espace Associatif Quimper Cornouaille et Les Maraichers De La Coudraie à Quimper.Anciennement responsable d’une agence de service à la personne, Pascale regorge d’expérience et semble s’épanouir depuis qu’elle a ses nouvelles fonctions car chaque jour est pour elle un nouveau challenge. Afin de connaître davantage son ressenti, Léna BERNARD, notre jeune stagiaire lui a posé quelques questions.

En voici un extrait :
Léna : Vous sentez-vous à l’aise au sein du GEAI ? Pourquoi l’avoir choisi ?
Pascale : Oui, j’ai choisi le GEAI afin de travailler dans l’associatif et découvrir d’autres façons de travailler.
Léna : Pourquoi travailler dans le milieu associatif ?Pascale : Pour sortir d’un milieu que je trouvais hors de sens.
Léna : Quels avantages y trouvez-vous ?
Pascale : J’y retrouve plus de tranquillité, une meilleure qualité de vie et moins de stress.
Léna : Comment se passe le partage entre les deux associations ?
Pascale : Au début c’était compliqué de s’adapter car il y a toujours un décalage quand on revient dans l’autre association, parfois je ne savais plus où j’en étais. Mais maintenant je me suis bien adaptée.

Télécharger l’article